Notre histoire

LE GETTO ( ou Alpinia zerumbet)

C’est à Nouméa dans cette maison typiquement Calédonienne, qu’en 2014 tout à commencé suite à la lecture d’un article de presse grand public. Celui-ci présentait les vertus d’une plante, Le Getto, issue de la famille des zigiberacea (tel que le curcuma, gingembre), comme étant un « élixir de jouvence ».

Le Getto que l’on retrouve sous le nom botanique d’Alpinia zerumbet, connu pour sa forte teneur en polyphénol, est cultivé et consommé au Japon ou plus précisément, sur l’Ile d’Okinawa , la célèbre île aux centenaires.

Cet article évoquait d’après une étude scientifique, la présence de Resvératrol dans le Getto au Japon. Une molécule riche en antioxydants, utilisée comme actif principal (mais issu du raisin) dans la composition des produits d’une célèbre marque cosmétique de la région Bordelaise en France.

Les polyphénols prennent justement une importance croissante, notamment grâce à leurs effets reconnus bénéfiques sur la santé. Leur rôle et leur effet d’antioxydants naturels suscitent de plus en plus d’intérêt pour la prévention et le traitement du cancer, des maladies inflammatoires, cardiovasculaires et neurodégénératives. Ils sont également utilisés en cosmétique ou en compléments alimentaires (resveratrol , quercetine , etc…)

Le Getto serait-il donc lié au secret de longévité des habitants d’Okinawa ?

Au Japon, les feuilles de Getto sont consommées en tisane, dans l’archipel Ryukyu où on lui attribue des propriétés médicinales. Le Muchi, plat d’hiver composé de pâte de riz, entourée d’une feuille de Getto, apporte force et vigueur à celui qui en mange d’après la tradition japonaise.

Aux Antilles, les fleurs et les feuilles de cette plante aux incroyables vertus, sont consommées sous forme d’infusion, afin de se prémunir de la grippe, et de bien d’autres maux. Ce qui lui vaut le nom antillais d’Atoumo.

Cette plante tropicale et sub-tropicale est présente dans plusieurs régions du monde, et utilisée pour ses fonctions diverses.

Le Getto aurait-il autant de vertus qu’on lui attribuerait, mais paradoxalement très peu commun en cosmétique ?

J’ai eu la chance de rencontrer en Nouvelle Calédonie des scientifiques, dont certains passionnés par les plantes et leurs vertus.

À ma demande, Cyril Antheaume, ingénieur en chimie analytique spécialisé dans l’étude des substances naturelles. Il a réalisé une étude précise, sur un cultivar du Getto poussant naturellement en Nouvelle Calédonie, afin de vérifier et confirmer si cette fameuse molécule énoncée, le resvératrol, était présente dans le Getto issu de Nouvelle Calédonie.

Après diverses extractions, et suivis d’analyses scientifiques comparatives par chromatographies du Getto, il a pu confirmer sur les bases de la littérature scientifique (cf.Ref 1), la présence de molécules de la famille des « Dehydrokavaïne », molécules réputées pour leur pouvoir antioxydant, agissant sur le système cardio-vasculaire, et relaxant, agissant sur le repos musculaire.

C’est donc la DK (dihydro-5, 6-dehydrokawaine), mais surtout la DDK (5, 6-dehydrokawaine) et d’autres composés phénoliques (famille du resveratrol) qui ont été identifiés en majorité, et ont montré selon ces mêmes études scientifiques de sérieux résultats en terme de pouvoirs antioxydants et anti-âge. (cf.Ref 2)

Ces références scientifiques (cf.Ref 2) sont formelles et indiquent que les activités de la DK et de la DDK, auraient des effets sur le stress oxydant ou « anti-âge » de 22.6 % supérieurs aux molécules de référence que sont le resvératrol et la quercetine.

En revanche, les analyses n’ont pas relevé de Resveratrol dans le Getto de Nouvelle Calédonie.

 

UN TRESOR POUR LES CHEVEUX ET LA PEAU

Orné de délicates fleurs blanches, le Getto est donc une des plantes les plus riches en antioxydants. Ses feuilles fraiches et odorantes, renferment une huile essentielle issue de l’hydrodistillation contenant entre 20 et 30 fois plus de polyphénols que dans le vin rouge.

Véritable élixir de jouvence, cette « bombe aromatique » lutte de manière exceptionnelle contre les méfaits des radicaux libres, principaux responsables du vieillissement cutané.

Nous avons constaté après utilisation de notre sérum antioxydant et nourrissant durant un mois, une réduction visible des tâches brunes, lentigos séniles, communément appelées « tâches de vieillesse ». Celles-ci s’atténuent, deviennent beaucoup moins foncées ou brunes, confirmant ainsi, les conclusions des articles scientifiques Japonais sur l’usage du Getto pour la confection de produits anti-âge. (cf.Ref 3)

Ces feuilles, une fois séchées, peuvent également être utilisées en infusion, et conservent une partie de leurs vertus.

L’eau Florale de Getto issue de l’hydrodistillation, conserve elle aussi en infime quantité la majeur partie des principes actifs de la plante distillée. C’est un mélange d’huile essentielle, infiniment diluée dans l’eau ayant servi à la fabrication de l’huile essentielle par distillation.

Pour poursuivre notre histoire et nos découvertes, Cyril Antheaume scientifique averti et curieux à qui j’avais donné de l’eau florale de Getto en a apposé sur sa calvitie naissance.

Au bout de quelques mois, il m’annonce utiliser comme convenu l’eau florale sur le visage, mais aussi sur son cuir chevelu et voir réapparaitre un duvet capillaire, une repousse des cheveux à certains endroits auparavant dégarnis, et pour ses cheveux restants une meilleure santé, plus sains, plus vigoureux.

Ce faisceau d’indices, sur des effets capillaires ont été confirmés par d’autres personnes ayant la même problématique.

Le Getto, par son eau florale et son huile essentielle renfermant ces fameuses molécules DK et DDK, auraient donc une action fortifiante et assainissante au niveau du cuir chevelu et des cheveux.

L’Alpinia zerumbet étant reconnue comme plante médicinale, elle a été inscrite à la liste des plantes de la pharmacopée française et européenne, rendant son utilisation possible.

 

LA NAISSANCE DE ZERANGO et SES VALEURS

La marque Zerango a muri au fil de ces découvertes et en 2018, le laboratoire cosmétique est créé, afin de proposer la 1ère marque de soins capillaires à base de Getto avec notre volonté d’y intégrer les valeurs suivantes :

Une gamme de soins capillaires pour tous ceux qui souhaitent entretenir ou fortifier leurs cheveux avec des ingrédients naturels.

Une gamme s’appuyant sur les vertus du Getto comme principe actif tout en y associant d’autres ingrédients naturels en provenance majoritairement du Pacifique ou issus de l’agriculture biologique : huile de Ricin Bio, huile de Tamanu Bio, huile de Bancoulier, huile de Neem Bio, et des macérâts exclusifs de baies roses de Calédonie ou de plantes et poudre ayurvédiques, réalisés dans notre laboratoire.

Notre attachement à la curiosité et l’esprit novateur : Macérât de Centella asiatica ; de baies Roses de Nouvelle Calédonie ; de Roucou, etc… sont élaborés exclusivement dans notre laboratoire.

Une production artisanale en petite quantité et à taille humaine.

Une production de Getto naturelle ! sans insecticides, sans pesticides et sans engrais chimiques, au cours de cueillettes autorisées et respectueuses de l’environnement.

Une démarche qui tend vers le commerce équitable, en favorisant l’achat de notre matière première de Getto en circuit court , essentiellement auprès des populations locales et tribus de la cote Est de la Nouvelle Calédonie.

Une haute exigence de la qualité de notre huile essentielle et hydrolat de Getto, en distillant nous même les feuilles d’Alpinia zerumbet, afin de préserver tous ses bienfaits. L’huile essentielle et l’hydrolat de Getto présents dans les produits Zerango proviennent donc exclusivement de Nouvelle-Calédonie, récoltés au sein d’une nature sauvage et préservée de toute pollution. C’est au cœur même de cet environnement paradisiaque que le Getto se développe, afin d’offrir ce qu’il a de plus rare et de plus précieux : une essence aux effluves fraîches dotée d’incroyable pouvoir antioxydant et anti bactérienne.

Utiliser des flacons en verre noir anti-UV et limiter les emballages, afin de limiter au maximum des déchets inutiles, et ainsi nous concentrer sur la formulation de nos produits d’exception, utilisant des matières premières naturelles nobles, dont certaines sont rares et efficacement reconnues.

Proposer au réseau de distributeurs Zerango, des prestations complémentaires originales. Des rituels de massages capillaires innovants, à faire découvrir à leur clientèle, afin d’apporter toujours plus d’attention et d’écoute. Ces rituels de soins Zerango sont élaborés en collaboration, et grâce à l’authentique savoir faire de Fisilmi Kafati Ramadhani, du centre Indococoon.

Retrouver nos valeurs dans « nos engagements »

Nous disposons de notre propre alambic (photo) en Nouvelle Calédonie qui néanmoins pour le moment n’est pas encore installé sur un site dédie. Celui ci le sera pour répondre à la demande éventuelle si la marque zerango trouve sa « place » dans un marché concurrentiel où il est difficile de réussir.

 

 

J’AI FAIT UN REVE !

La Nouvelle Calédonie, ou communément appelée le « caillou », tire ses principales ressources de l’exploitation du nickel (3ème ressource mondiale) mais elle est aussi un des « hot spot » de la bio diversité au monde où 3% des plantes mondialement recensées ne poussent qu’exclusivement en Nouvelle Calédonie. (plantes endémiques)

En Côte Est, plantes, fleurs, et fruits, bénéficient de conditions climatiques plus favorables que la côte ouest et de l’absence de pollution ou d’intervention prononcée de la « main de l’homme ».hormi sur le site d’exploitation du nickel.

Cette richesse naturelle de plantes et de fleurs n’est encore pas réellement mise en valeur. Il serait possible, tout en ayant une action respectueuse de l’environnement et avec l’accord préalable des populations locales Mélanésiennes d’essayer deux choses :

  • Diversifier et développer des filières renouvelables grâce à ce que nous offre généreusement la nature, et proposer des alternatives complémentaires au « tout nickel », en produisant des plantes bien précises à haut potentiel comme le Getto  permettant d’apporter des ressources financières complémentaires et pérennes dans le temps pour les populations.
  • Promouvoir une collaboration entre acteurs différents n’ayant pas la même culture / vision des choses / vision du mode économique liée à l’histoire même de nos peuples.

Si demain Zerango se développe grâce à une attente des utilisateurs de nos produits capillaires, la production de Getto en plus grande quantité sera une nécessité. Un spot où la plante pousse naturellement plus facilement ou cultivée et achetée aux tribus en Cote Est et distillée sur place à beaucoup plus de sens par les valeurs humaines mises en lumière :  Donner du sens à un partenariat équitable , à des relations humaines éthiques entre producteurs de Getto et Zerango , concepteur de la marque.

La commercialisation sur un marché de niche à l’export qui indirectement ferait aussi découvrir les vertus d’une plante du bout du monde et donc faire découvrir la Nouvelle Calédonie à l’export par un produit naturel novateur.

Le partenariat et la complémentarité des compétences est souvent la clé d’une réussite d’un projet et non le travail d’un seul homme ou d’une seule idée arbitraire.

Dans notre monde actuel, où les principaux acteurs politiques mondiaux tentent d’emmener les peuples vers le communautarisme, le renforcement des frontières, la peur de l’autre… essayer l’autre voie par des pensées positives et lutter contre la résignation acquise est une nécessité pour tendre vers un monde meilleur.

Résister aussi à l’uniformisation trop souvent imposée par les codes de la mondialisation, c’est avant tout garder en mémoire, les traditions ancestrales, les valeurs transmises de génération en génération, et notre contact avec la nature qui fait notre humanité.

Essayer de montrer un chemin lumineux plutôt qu’une idée négative trop souvent décrire par Roy Baumeister comme étant la pensée dominante dans nos sociétés me parait bien plus intéressante à promouvoir.

Tout ce chemin déjà accompli ne serait pas réalisé sans la participation d’Anais, Fisilmi , Cyril , Thomas pour le développement de Zerango et de Jean luc pour les premières distillation de Getto en Nouvelle Calédonie et des premières récoltes de Getto en cote Est avec l’accord des populations locales.

Patrice

Créateur de Zerango

 

Référentiel :

Ref 1 :

Abdelnaser A. Elzaawely, Tran D. Xuan, Shinkichi Tawata (2007) Essential oils, kava pyrones and phenolic compounds from leaves and rhizomes of Alpinia zerumbet and their antioxidant activity. Food Chemistry, 103, 486–494

Link to the article: https://doi.org/10.1016/j.foodchem.2006.08.025

 

Ref 2 :

Atul UPADHYAY, Jamnian CHOMPOO, Nozomi TAIRA, Masakazu FUKUTA & Shinkichi TAWATA (2013)Significant Longevity-Extending Effects of Alpinia zerumbet.Leaf Extract on the Life Span of Caenorhabditis elegans, Bioscience, Biotechnology, and Biochemistry, 77:2, 217-223

Link to the article: https://doi.org/10.1271/bbb.120351

 

Ref 3 :

Jamnian Chompoo, Atul Upadhyay, Masakazu Fukuta and Shinkichi Tawata (2012)

Effect of Alpinia zerumbet components on antioxidant and skin diseases-related enzymes,Complementary

and Alternative Medicine, 12:106

Link to the article: https://doi.org/10.1186/1472-6882-12-106

 

Researchgate de cyril Antheaume : https://www.researchgate.net/profile/Cyril_Antheaume

 

AU FIL D’UNE RÉCOLTE EN TRIBU

AU FIL D’UNE DISTILLATION